Aide voyages

Sur cette page, des idées, adresses d'hôtels ou restaurants que nous avons aimé ou à déconseiller. Dans l'ordre non-alphabétique:
- Québec,
- Mongolie,
Russie (Sibérie orientale) en hiver et en été,
- Maroc,
- Cambodge,
- Thaïlande
- Sichuan et Yunnan,
- Birmanie

D'autres pays à venir. Enfin, j'espère !

+++++

QUEBEC (voyage en hiver)

Organisation d'un raid en chien de traineau
Plusieurs agences proposent un séjour au Québec pour faire du chien de traineau. Nous avons directement réservé le notre chez Attractions Boréales qui offre différentes formules et activités pour l'hiver et l'été. Référence ultime : Tony est un grand copain de Nicolas Vanier (encore!!!!) dont il garde et entraine les chiens entre deux raids.
ContactTony Paré
999 Rang 10 Saint-Edmond Les Plaines, (Québec) Canada, G0W 2M0
Tel: (001) 418-679-6946
Tous les forfaits hiver sont présentés .

Formulaire de réservation en ligne (y compris pour demander des informations)

Dormir à Québec
Le soir de notre arrivée, nous étions assez épuisé par les 7 heures de vol et les 4 heures de bus et nous avons passé la nuit à l'hôtel Manoir Victoria dans le vieux Québec. Les chambres sont abordables mais le petit déjeuner, très beau et bon, est... super cher!
Adresse: 4, Côte du Palais, Vieux-Québec, QC Canada G1R 4H8 Téléphone: +1 418-692-1030 
Courriel : admin@manoir-victoria.com 

après une semaine sous la tente, nous avons craqué pour le mythique hôtel Frontenac, un rêve (commun) de jeunesse. En surveillant les promos sur booking, on peut obtenir une chambre (préciser rénovée) avec vue sur la ville et le fleuve à un prix correct. Après une semaine sous la tente, c'est bien mérité et les décorations de Noël était superbes!
Adresse: 1 Rue des Carrières, G1R 4P5 Québec
Réservations: Par Booking

Prendre le temps d'aller boire un verre au bistro Le Sam dont le mixologue (le monsieur qui prépare les cocktails) vous concocte des petits délices à base de produits locaux.
Une présentation à lire ici.

Dîner à Québec
Deux restaus valent le détour.

Le sympathique Batinse qui offre une cuisine locale revisitée et des cocktails joliment présentés dans un décor très original et mignon. 
Adresse : 1200 Rue Saint-Jean Québec, QC G1R 1S8 
Tel : (581) 742-2555

Le bistro boréal Chez Boulay dirigé par le chef Jean-Luc Boulay et Jacques Fortier. Attenant à l'hôtel Manoir Victoria La cuisine d'inspiration nordique est très alléchante. Nous avons eu du mal à choisir! Mémorables tartare d'omble et pavé de morue, bouillon gaspésien infusé au Kombu. La carte des vins est également très impressionnante. Enfin, ce qui ne gâte rien, la déco est bien réussie : petites tables de bois, grand comptoir-bar, cellier transparent, cuisine ouverte, miroirs et murs de brique. Une belle et bonne table. Penser à réserver
Adresse :1110, rue Saint-Jean, Québec 
Tel. 418.380.8166




+++++

MONGOLIE (Altaï et Terelj)

Organisation des activités sur place
Il n'est pas du tout facile de se déplacer en autonomie en Mongolie. Pas de train en dehors du transmongolien, peu de routes goudronées, système de bus assez complexe, surtout en intercités. Nous sommes passés par Horseback Mongolia, une agence de voyage Franco-Mongole basée à Oulan-Bator. Sylvain répond rapidement et précisément aux mails qu'on lui adresse. Le circuit proposé était vraiment génial et les accompagnateurs absolument adorables. Un détail tout de même, il faut se montrer vigilant sur la réservation des vols intérieurs. Pour ceux qui mesurent plus d'1,75 m. il vaut mieux apporter son propre sac de couchage sous peine d'en avoir un qui s'arrête sous les bras.

Sylvain propose également des hébergements dans des familles mongoles installées après le village de Terelj (environ 80 km d'OB), donc dans la partie la moins touristique du parc. Mode de vie à la locale garanti. Prévoir quelques petits paquets de biscuits pour compenser la soupe au mouton gras. Le site est magnifique et on peut y faire de chouettes promenades à cheval.

Contact : formulaire en ligne
Adresse : Khoroo 3, Apt 2 - Chingeltei District Ulaanbaatar City (au 1er étage d'un immeuble au sein d'un ensemble d'habitations situé juste derrière le Department Store; il vaut mieux se munir d'un bon plan pour trouver)

Trouver une chambre à Oulan Bator
L'équipement hôtelier est très variable. Beaucoup de guesthouses proposent des chambres en ville. Attention, l'eau chaude n'est pas garantie. L'eau froide non plus d'ailleurs! Notre choix s'est porté sur Danitsa Nomads qui propose des chambres doubles avec salle de bain à 25 dollars / nuit, petit déjeuner et wifi compris. C'est propre, le personnel est sympathique mais elle est située un peu loin du centre ville. Bien placée en revanche pour se rendre au temple Gandan sur les hauteurs de OB.
Adresse : 1-37 Orkhon Street, Bayangol district, Oulan-Bator 

Nous avons également passé quelques nuits au Dream Hotel. Plus "luxe" et surtout plus central puisqu'il est juste à coté de la partie nord de Sukhbaatar square, le coeur de OB. Le quartier est très sympa: beaucoup de restaurants, cantines et cafés, des immeubles assez bas et l'hôtel est situé dans une petite allée, donc à l'écart des voitures (important dans une ville chroniquement embouteillée). Pour 40 dollars par chambre double on a un vrai matelas et un bon oreiller (ailleurs ils sont souvent remplis de peites graines pas très confortables!) et au wifi.  

+++++

SIBERIE ORIENTALE - RUSSIE

Traverser le Lac Baikal en hiver et autres plaisirs

Ne pas hésiter à contacter la sympathique et extrêmement compétente équipe de BaikalNature. Pavel, le directeur, parle un français parfait de même qu'une grande partie des collaborateurs.

Pour joindre BaikalNature, il vaut mieux passer par le site internet

Adresse : 119А Dekabrskikh Sobytiy Str., office 13 
Irkutsk, Russia 

Tel.: +7 499 705 65 58




Organiser un trek au nord du Lac Baikal en été

Notre séjour au nord du Lac Baikal, a bénéficié des conseils et surtout de la gentillesse de Rashit Yahin. retraité du BAM, Rashit organise maintenant des tours sur mesure dans la partie la moins connue du lac c'est à dire entre Baikalskoe et le delta de la Selenga sur la rive orientale. Avec lui, tout est fait selon votre goût, vos disponibilités et vos moyens. Notre tour nous a conduit de Nizhneangarsk à Khakoussi en compagnie de Volodia, guide et capitaine du bateau, d'Igor, interprète qui connait à merveille les noms des arbres et des oiseaux en anglais et parfois même en français et Svieta, une amie. Nous avons appris plein de choses sur l'écologie du lac, la vie sur place et les forets de Sibérie. En un mot, c'était formidable.

Rashit loue en plus un appartement en ville particulièrement bien placé (tout près de la gare, du marché et d'où l'on peut aller au lac à pied). Comme il connait (parfois personnellement) les voyageurs spécialistes de la Sibérie, sa bibliothèque compte quelques très bons livres (dont un dédicacé par l'exceptionnelle Dervla Murphy) et des cartes du lac où figurent les sentiers et les sites remarquables.
  
Contact 
mail: rashit.yahin@usa.net ou rashit@gobaikal.com 
Mobile: +7 914 833 1646
Site internet : http://gobaikal.com/

Trouver des amis et loger à Irkutsk
Pour le sud du lac Baikal, 2 bons contacts à Irkutsk. 
-   Alexei Golovinov
Alexei est un correspondant parfait. Il parle et écrit un français nickel, connaît plein de choses et de gens sur la Baikal. Nous lui devons d'avoir connu Rashit.
  
Contact
mail : agolovinov@mail.ru 
Tel.: +7 902 511 39 87 
Site: www.baikal-lake.org 

-   Jack Sheremetoff
Jack promeut un tourisme écolo et il propose à la fois des hébergements et des tours à Olkhon, Litvianska et Irkursk. Je préviens, les hostels sont très très sommaires mais toujours très sympa. On y fait plein de rencontres qui permettent d'échanger des conseils et de rêver à d'autres projets de voyage. Au Baikaler à Irkutsk, il vaut mieux ne pas être pressé pour prendre la douche (1 salle de bain, 16 lits). En contrepartie, il est idéalement bien placé ; nous avons tout fait à pied.
  
Contact
mail : info@baikaler.com
Tel : +7 9086 633142
Site: http://baikaler.com/ 


Une guesthouse à Olkon
L'hébergement à Olkhon est très rustique. La contrepartie est que ce n'est pas cher du tout. Si le fait de vous brosser les dents dans l'entrée, de partir derrière le potager pour prendre une douche et de renoncer à toute conception des toilettes qui suppose l'existence d'une chasse d'eau, vous pouvez essayer chez Olga. C'est une jolie guesthouse familiale située très légèrement à l'écart du village où pour moins de 10 euros à 2 vous aurez le gîte et le couvert. Sinon, et pour l'instant, il vaut mieux renoncer à un séjour à Olkhon !

Dormir à Komsomolsk-Na-Amure

Le parc hôtelier de KNA est plutôt réduit. La meilleure adresse est de loin l'Hotel City, situé près du fleuve, un peu à l'écart du centre ville. Les chambres sont nickel, la literie excellente et les salle-de-bain normales. Coté ambiance, il n'y en a strictement pas. d'autant qu'il n'y a pas de lobby et que la plupart des clients viennent pour des raisons professionnelles. Attention au petit déjeuner. La cuisinière a parfois l'étrange idée de servir des blinis au pâté.

Contact
Kirova St, 2, Komsomolsk-on-Amur 681017, Russie
Tel: +7 (421) 33 33 38 (russe exclusivement)
On peut réserver via Booking

Trouver une chambre à Vladivostok

Vladivostok manque singulièrement d'hôtels de charme. J'avais retenu une chambre à l'hôtel Moriak. C'est un grand bâtiment en briques grises, un peu moche, avec des chambres très petites (un lit une place et une micro table pour poser 1 sac) et les salles-de-bain les plus minuscules que l'on puisse imaginer. Pourquoi y aller? Parce que c'est propre, que c'est près de la gare et que le Wifi fonctionne bien. Le Petit Futé annonce des chambres de 10 à 100 dollars. C'est n'importe quoi. 
Pour réserver, passer par Booking. On peut s'arranger pour changer de chambre à l'arrivée. Un détail : le personnel ne parle pas anglais...


+++++

MAROC

Essaouira

Où dormir: malgré une réservation de dernière minute nous avons eu la chance de trouver une chambre libre au joli Riad Malaika. La chambre au dernier étage est vraiment chouette. Elle donne directement sur la terrasse où la fontaine et les transats permettent de se reposer d'une longue marche sur la plage ou les remparts. La pastilla aux pigeons proposée au dîner est divine. Les ravioles à l'araignée seront également au menu du repas de Noël. A mettre à l'agenda en cas de manque d'idée de vacances.
Contact: Piermark et Sylvie
Derb Zayan N°17, 44 100 Essaouira, Maroc
Tel: +212 524 784 908
Réservation : directement par le site internet
Petit déjeuner sur la terrasse.
Vraiment parfait.



Où dîner: l'entrée était sympa et la carte attirante, nous sommes entrés au restaurant La Licorne, tout près de la tour nord des remparts. Nous n'avons été déçus ni par le tadjine de poissons aux légumes ni par le loup aux spaghettis de courgettes et de carottes au citron. Point agréable: il n'y a pas de musiciens qui circulent autour des tables. La salle est grande, je pense qu'il est inutile de réserver. 

Adresse: 26 rue de la Scala, dans la Médina



Faire un trek dans l'Atlas

Pour notre rando autour du Toubkhal nous sommes allés voir Atlas Trek Shop. Mohamed et sa petite équipe de guides pour une approche sur mesure et adaptée à vos envies (et à votre forme...) 
Contact:
Téléphone 00212668760165
Mail: info@atlastrekshop.com 
Skype : atlastrekshop





Loger à Marrakech

Après le trek et la neige (oui, c'tait en février) nous avons passé deux jours au joli Riad des orangers dans la médina de Marrakech. Accueil sympathique de Michel et Atika qui proposent aussi de délicieux dîners dans la salle-à-manger ou sous les orangers du patio si le temps le permet. 
Contact:
Michel du Riad des orangers
43 Derb El Hammam, Quartier Assouel
Marrakech 40000 
Tel. +212 5243-87181
Réserver
Le Riad des orangers est aussi sur FB



Où ne pas aller: à Agadir

Je suis plutôt bon public et contente des endroits où nous allons. Mais alors là, c'est non! De passage (pour le boulot) à Agadir, je n'ai pas du tout envie d'en dire du bien. D'abord, je trouve que le tronçon de cote entre Taghazout et Agadir est super moche et que les plages ne sont ni très intéressantes, ni très propres. Ensuite, la ville (reconstruite après le tremblement de terre de 1960) est carrément hideuse. 
N'allez pas non plus à l'hôtel Tildi. Proposé par le colloque car il est propre et vaste, il est surtout sans aucun charme, le check-in est incompréhensible, la cuisine sans intérêt et les couleurs des chambres sont franchement ratées. 
Bon, voilà, c'est dit : je n'aime pas Agadir.


+++++

CAMBODGE

Rencontrer des amis à Battambang

Ne pas oublier de passer chez Sarom et Anelyse SAM. Chambre d'hôtes (seulement 3 et c'est très bien ainsi) et découverte de la culture khmère sans fard.
Les compliments sur tripadvisor ne sont pas exagérés.
Adresse :  
En cas d'impossibilité de passer la nuit chez Sam et Anelyse, il est possible de s'adresser à eux pour un "tour" autour de Battambang et même plus loin depuis peu: chezsambattambang@gmail.com
Site internet : http://www.chezsamdaytrip.com/a-propos/

Eco-tourisme à Chambok

Au sud-est, dans le parc national de Kirirom, une communauté qui a misé un développement fondé sur l'écotourisme depuis 2002. Nous avons logé chez la famille Munch (orthographe très très aléatoire). Demander Tee. Il est génial!

Siem Reap pour les temples d'Angkor

Lovely guest house a été ouverte par deux françaises il y a quelques années. La guest house est tenue par Mister Soung et son épouse. A l'époque ou nous y sommes allés, leur français était très approximatif. L'anglais aussi d'ailleurs. Mais c'est une adresse à recommander. Nancy répond au e-mails et peut concocter des visites des temples d'Angkor avec des guides qui savent plutôt bien éviter les cars de touristes. Le notre, Wan, était complètement branché sur la magie et était incollables sur les superstitions locales.  
Contact:
Street 20
Siem Reap, Cambodge 
Tel.+855 12 242 429
Pour réserver, le mieux est de passer directement par le Site internet

+++++

THAILANDE

Bangkok

1. Se faire tailler un costume
Si vous passez par Bangkok et que vous avez besoin d'un costume ou d'un tailleur (oui, d'accord, ça fait 2 conditions assez difficiles à concilier) il faut absolument aller voir Mr. Nath chez Manhattan. Située à la station de métro Nana dans le premier soi de Sukhumvit Soi 11, la boutique regorge de tissus dans le plus pur style anglais. Grande innovation, ils ont créé un site internet pour commander en ligne:
http://www.manhattancustomtailor.com/
Bon, c'est un peu bizarre pour du sur-mesure sauf si vous êtes déjà passé entre leurs mains, que vous avez une référence client et que vous n'avez pas pris un gramme depuis la dernière commande.

2. Où ne pas dormir

C'est assez simple: il faut éviter Khao San Road. La raison tient moins aux backpakers qui ont complètement investi le quartier qu'aux guesthouses sans intérêt, bruyantes et bondées de touristes du monde entier, qu'aux restaurants qui servent de la cuisine thaï digne d'un restau U et qu'aux boutiques de vêtements cheap et moches. C'est aussi l'un des pires lieux d'exploitation qu'on puisse imaginer. Bref, je n'aime pas Khao San Rd. 


Kanchanaburi

Un stop à Kanchanaburi s'impose pour visiter le pont de la rivière Khwai, prendre la route 323 vers le réservoir du Barrage de Khao Laem et le col des trois Pagodes ou aller faire une virée au parc national d'Erawan et grimper jusqu'à la dernière cascade. 
Nous avions choisi Bamboo house. Les plus : joli jardins, bungalows sur l'eau et vue sur la rivière avec, à la clef, de magnifiques couchers de soleil et vraiment pas cher du tout. C'est "un peu" vétuste et les SdB sont à l'extérieur (inutile de prendre le bungalow avec la SdB privée, c'est un désastre: le lavabo tient par le tuyau d'alimentation d'eau). On l'aura compris, à choisir pour le cadre et renoncer au reste. 
Site internet ici

Ayutthaya

La ville regorge de guest houses. Pour les vacances, nous avons logé à Chantana Guest House, tout au bout de la rue des back packers, après le bar rendez-vous des routards, chez Tony (bons wifi, jus de fruits et bières). Les chambres du bas sont propres et ont des salles de bains attenantes. Attention, certaines chambres ont des fenêtres qui donnent sur le couloir (en gros, pas de fenêtres) et certaines partagent une clim pour 2. Essayez d'avoir les chambres du haut. Autre avantage, le prix (environ 10 dollars par nuit). Tout près du marché et des petits bouis-bouis pour dîner.
Adresse: 12/22 Naresuan Soi 1, Ayutthaya
Tel.: (035) 323 200, (089) 885 0257 
E-mail : chantanahouse@yahoo.com 

Pour le boulot, j'ai été logée au Krungsi River Hotel. Typiquement chinois avec entrée monumentale, énorme lobby, karaoke, etc. Tout le confort moderne plus une piscine sympa. Les moins : pas très thaï et proche de la gare, donc loin des temples, du marché et des restaus (il faut prendre un bac pour rejoindre le centre ville).
Si vous tenez à réserver, c'est par là

+++++

SICHUAN ET YUNNAN - CHINE

Chengdu 

Parmi les villes chinoises que je connais, Chengdu est l'une de mes préférées (avec Kunming). Pour y loger, on repère assez vite le Mix Hostel sur internet. C'est clairement un repère de backpackers pas en plein centre mais près du métro et de deux des plus beaux temples de Chengdu. Si la saison le permet, essayer d'avoir une chambre sur le toit. Les douches etc. sont proches et on peut s'asseoir à l'ombre des mini vérandas entourées de fleurs. 

Contact
http://www.mixhostel.com/mixhostel/en/index.htm 


Emei Shan, village de Baoguo 




On y arrive facilement par bus depuis Chengdu. Impossible d'échapper à Teddy Bear guesthouse. Nous y avons passé 3 nuits le temps de parcourir le mont Emei, de descendre voir le bouddha géant à Leshan (pour trouver le bus, ce n'est vraiment pas simple) et de visiter le temple de Baoguo. L'emplacement est très pratique, juste à coté de la station des mini-bus arrivant de la gare routière. Les chambres sont propres, les lits sont confortables (on n'a pas l'impression de dormir sur des planches), le wifi marche très bien mais l'équipe est moyennement sympa. 
Informations:
http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g679672-d1027599-Reviews-Teddy_Bear_Hotel-Emeishan_Sichuan.html

Kangding 

Lorsque nous y avons séjourné (en 2013), Kangding n'offrait que 2 guesthouses. La plus connue est Zhilam hostel, tenue par une famille d'américains du Colorado amoureux du Tibet. C'est une maison de style tibétain avec des dortoirs et deux chambres aux salles-de-bain vraiment charmantes. J'en ai déjà parlé là.
Si vous êtes chargé, essayez de faire comprendre au chauffeur de taxi de ne pas vous laisser en bas de la rue, du coté de la rivière. Bon d'accord, ce n'est pas gagné mais cela vaut vraiment la peine. La pente pour atteindre le quartier de Bai Tuo Kan est vraiment raide et à plus de 2500 mètres d'altitude, ça compte!

Contact : http://zhilamhostel.com/


Litang 

Aucun problème de choix pour dormir à Litang. La seule adresse ouverte aux étrangers quand nous y sommes passés est le Potala Inn. Il s'agit d'une sorte d'auberge de jeunesse (on ne rit pas, merci) située près de la route principale qui traverse la ville. Les dortoirs sont plutôt corrects et les chambres assez propres mais froides. En août 2013, les couvertures chauffantes ne chauffaient rien du tout. Un conseil pour la douche : il faut se lever très très tôt pour ne pas la prendre glacée. Et au Tibet, l'eau est vraiment gelée. 

Pas de réservation mais des informations.

Xiancheng 

Pour arriver à Xiancheng depuis Litang, il faut vraiment s'accrocher. Trouver un van n'est pas une mince affaire et il ne sert à rien de s'y prendre à l'avance, les chauffeurs partent que lorsque le véhicule est plein (comprendre bourré). Il nous a fallu au moins 4 ou 5 heures et payer un petit supplément pour convaincre le notre de partir alors que les 7 places du van étaient pourtant remplies. La route entre Litang et Xianchen est hallucinante. Après avoir passé 5 ou 6 heures assis sur une demi-fesse pour parcourir 230 km, on arrive brisé et moulu.

Une fois descendu, c'est pas gagné. Il faut trouver un endroit pour dormir. Les hôtels chinois sont vraiment hors de notre budget et nous nous retrouvons dans une sorte de parking/garage dont les étages ont été aménagés en chambres. En sortant de la gare routière, c'est sur la route principale du coté gauche. Je n'ai pas conservé le nom mais l'entrée ressemble à un garage il y a effectivement des voitures garées à l'intérieur) et les chambres sont construites sur les plateaux de chaque étage. Bref, ça ne ressemble absolument à rien. 

Il semble plus astucieux d'essayer de trouver la guesthouse tibetaine au dessus de la station de bus. Il paraît que le décor est sympa et que l'eau des douches est chaude même s'il faut prendre garde à ne pas s'électrocuter avec le chauffe-eau. Peut-être que nous ne sommes pas doués mais nous ne l'avons pas trouvée.

Pas de contact possible avant d'arriver : on se débrouille comme on peut une fois sur place...

+++++

BIRMANIE

Pour le coup, nous avons été très mauvais. Nous sommes partis en 2012 avec un Lonely Planet totalement périmé (édition de 2009). Nous nous en sommes rapidement aperçu en arrivant à Rangoon, l'hôtel où nous avons demandé au taxi de nous conduire était fermé depuis... 2 ans! Merci à tous ceux que nous avons croisés en route avec le Lonely de l'année.

A lire avant de partir:
  • Rapport sur le tourisme de l'Association Info Birmanie à télécharger. Il date de 2013 mais les grands principes restent valables.
  • Saw Myat Yin : Culture shock, Times edition (on le trouve à l'aéroport de Bangkok) 
et deux romans incontournables:
  • George Orwel : Burmese days (on trouve partout la version anglaise sur place)
  • Joseph Kessel : La vallée des rubis
Et deux guides à emporter:
  • Le lonely planet, à jour de préférence ;-)
  • l'excellent guide Olizane dont une nouvelle édition est sortie l'an dernier. 

Rangoon

Si possible, éviter les chambres sans fenêtres de la Okinawa guesthouse, 32nd Street, Pabedan Tsp. Elle est plutôt propre, parfaitement placée à coté de la pagode Pala Suye, tout près du marché Bogyoke Aung San mais à part cela, elle n'a rien de génial. Ah, un détail intéressant: le petit déjeuner se prend sur une table installée dans la rue
Ce n'est quand même pas l'horreur non plus.

Mandalay

Après une nuit de bus à se geler à cause d'une clim réglée sur 15°, nous avons été très contents de pouvoir débarquer alors qu'il faisait encore nuit à la Royal guesthouse. Pour une quinzaine de dollars nous avons eu droit à "la suite" (voir la photo). Par chance, une petite fenêtre donnait sur la rue ! Elle est très bien placée, on peut tout faire à pieds, et à peu près propre. Depuis la France, appeler le 0095 2 31400 ou 65697.

Pyin U Lwin

Capitale d'été de l'administration coloniale anglaise, Pyin U Lwin est une très très jolie ville où il fait bon se reposer après la poussière de Mandalay et la fatigue du bus vers Hsipaw.
Le Dahlia Motel est une assez bonne adresse un peu (trop?) à l'écart et donc très calme. Le petit déjeuner est bien, l'équipe sympa et les chambres assez moyennes pour être honnête. Prévoir entre 10 et 20 dollars la nuit selon qu'on tient ou pas à une salle de bain privative.

Hsipaw

Dernière ville autorisée aux étrangers (en tout cas en 2012) près de la frontière avec le Yunnan. Le choix de la Mr Charles Guesthouse ne se discute pas. C'est un peu l'usine mais par ailleurs c'est très propre, la terrasse est sympa, il y a un cyber café à coté et ils sont parfaits pour organiser des treks dans les villages alentours. 
Pour s'y rendre, monter tout droit depuis la route vers la Chine jusqu'à Awtha Street.
Ils ont maintenant un mail et un site web:
http://www.mrcharleshotel.com/

A moins d'être complètement coincé, éviter Nam Khae Mao Guest House. Nous y avons passé une nuit et elle est tellement près de la route que j'avais l'impression que les camions roulaient dans la chambre. C'est à peu près propre mais les douches à l'extérieur sont plutôt moyennes.

A éviter aussi : toute proposition de randonnée par un certain Mr Bean si vous ne voulez pas partir sans eau ni nourriture et le larguer au bout d'une centaine de mètres car il peut à peine marcher.

Bagan 

Pour nous remettre d'une semaine très très roots, nous avons choisi le Thiri Marlar hotel. Très calme, à l'écart de la route et tout près de la pagode Lokananda. Les chambres sont disposées autour d'un joli patio et on peut prendre le petit déjeuner ou un daïkiri à base de rhum birman sur la terrasse de toit offrant une magnifique vue sur les pagodes. On peut aussi louer des vélos.


    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    C'est à vous...